.192

À l'échelle du paysage, la crue est un bouleversement identitaire. En laissant les eaux se répandre, elle vient rebattre les cartes. Sans doute le plaisir que je trouve à observer les montées des eaux réside là, dans ces respirations d'identités. Dès les premières pluies, me voilà tendue vers ce désir de tout voir se renégocier.

.188

Projetée hors du sommeil par un désir irrépressible de corps en mouvements, je veux sentir la peau, le souffle de ces autres, inconnus, effleurés sous les lunes synthétiques. Me voilà hors du lit, les jambes parcourues d'impatiences. Brûlante, je veux rejoindre la fièvre des anciennes nuits.

.187

Sortir essorée, terminer liquéfiée, littéralement pétrie par la tension qui se noue dans le défi de faire écrire. Et quelle joie!

.186

Tu te trouves face à un espace vide de présence humaine, une zone recouverte d’un fin gravier couleur rouille. Il fait nuit depuis plusieurs heures. Tu vois cette succession d’arbres décharnés par l’hiver, chacun dans son parterre carré (bordures de briques blanches et couvert d’ardoises pour bloquer la pousse des adventices). A gauche des deux arbres… Lire la suite .186

.185

déplier, énoncer, attiser, admettre, reprendre, attendre, être là, regarder, découper, lire, faire lire, découvrir, commencer, répéter, encourager, déconstruire, évoquer, dire, faire écrire, laisser surgir, inspirer, peupler, ouvrir, éroder, reprendre, définir, délimiter, circonscrire, détailler, multiplier, accumuler, ressentir, formuler, couper, relier, faire advenir l'écrit.

.184

Entrer ensemble dans l'écriture, donc commencer par vaciller. Billes écarquillées devant moi, bouches grandes ouvertes sous les masques, sourcils froncés et flot de questions. Comment ça tous les lieux du lycée? De quoi est fait un lieu? C'est dehors? C'est dedans? Mais, est-ce qu'un lieu existe si je n'y suis jamais allé? Inventaire, c'est vraiment… Lire la suite .184

.183

.Bommes, lisière du Ciron. Beige, grège, gris argent, pierre de lune, cendres et légers reflets d'ocre céladon strié de bruns, brume, brume, brume bercée par les branches du prunier, percée par les ronces du mûrier une aube encore à conjuguer les nuances.