.060

Instructions pour vivre en cascade

 

après les longueurs de l’hiver, ressaisis-toi et sors de ta paralysie de glace, entre en fusion, oui, exsude, suinte, fonds et sors de ta torpeur puis coule, dégouline, suis la pente, dévale et passe, passe, ravine, abandonne les sommets, prends de la vitesse, gonfle-toi de toi-même, dépasse les pierriers, ne te laisse pas émouvoir par le replat d’altitude, profite de l’élan, laisse l’étang de tourbe et les orchidées derrière-toi, coule, suis ton cours, ne stagne pas dans les ornière mais dévale, à l’envie sors de ton lit, rince, déploie toute ta masse, descends, bondis, dégouline à vive allure, ruisselle à fleur de roche, frotte, achoppe, élime les angles des schistes, lessive, détrempe, réhydrate et secoue les alluvions, dégringole, infiltre et ne reste pas là, passe au travers des bourriers de branchages accumulés, passe dans les anfractuosités des rochers, viens noyer les restes de l’isard, emporte et brise ses os de toute ta force contre la roche, charrie tout ce que tu noies, ne résiste pas à l’élan et déboule sous les hêtres, cahote, épouse, calque ta route sur les penchants du terrain, serpente aux pieds des racines sans âge et ronge l’écorce, vient troubler les eaux croupies dans les vasques mais converge, ne t’arrête pas en si bon chemin, réunis tes filets, ratatine, afflue, rassemble, canalise ta véhémence et élance-toi dans le précipice, perds tout contact avec la terre et défie la pesanteur, précipite-toi, reste en suspens et échoue, pèse, oui, pèse inévitablement et cède à l’attraction, chute, accélère, déverse, tombe de toute ta masse ininterrompue, tombe sans retenue et égare quelques gouttelettes dans l’effort puis frappe, cogne à nouveau contre la roche, crachote, éclabousse, noie les mousses et les fougères en contrebas, éclate, tonne, vrombis, retentis, laisse échapper toutes tes voix à la fois, gicle et disparaît dans ta propre écume, brise l’intégralité de ton corps, éparpille tes morceaux, exulte,  donne-toi en spectacle, mine, érode à grandes eaux, ronge les lichens, sape, dévore les pierres au compte-goutte, de tout ton poids pèle les branchages coincés au milieu du chaos, vient gonfler les argiles et affouille la base des rochers en travers de ta route, oui, dégrade, dissémine les sédiments, amenuise à mesure que le temps passe, répands et développe un bassin, déborde de toi-même, dégouline, cherche encore la pente du terrain, rejoins, reforme, retrouve-toi, conflue, converge, resserre, regroupe, reforme rivière ou ruisseau, surveille ton débit mais détale, dévale, déguerpis, délaisse ta propre chute, reprend ton cours et ressasse,