.150

La haie n’est pas une ligne mince. La haie est épaisse, large, elle a de la hauteur aussi. La haie est un monde. C’est important de le savoir, de l’écrire. Il faut rompre avec cette idée que la haie est une ligne entre deux aplats. Rompre, aussi, avec l’idée d’une frontière lisible. Toujours, entre les parcelles, d’autres parcelles.

Haie bocagère, Vienne.